B accompagnée

Le candidat au permis de conduire de la catégorie B peut opter pour le régime de la conduite accompagnée, qui constitue un apprentissage complémentaire à celui dispensé par l’auto-école.

Après la réussite à l’examen théorique et l’instruction pratique (12 leçons d’une heure) reçue  à l’auto-école, le candidat continue sa formation pratique en conduisant en compagnie d’un parent ou d’un proche qui, fort de son expérience personnelle, assiste le candidat et lui donne des conseils susceptibles de développer son sens des responsabilités.

L’âge minimum requis pour pouvoir introduire la demande: 17 ans.

Pièces à fournir :

  • Certificat médical récent
  • Photo d’identité récente;
  • Photocopie recto-verso de la carte d’identité ou du passeport
  • Photocopie recto-verso du permis de conduire
  • Extrait du casier judiciaire du pays d’origine si la prise de résidence au Luxembourg est inférieure à 5 ans;

La demande est à signer par le candidat majeur, à défaut par un parent ou tuteur.

Pièces à joindre pour devenir accompagnateur :

pour l’accompagnateur détenant un permis luxembourgeois :

  • une attestation d’une police d’assurance valable pour la période d’apprentissage avec les noms de l’accompagnateur et du candidat ;
  • une photocopie d’une pièce d’identité valide ;
  • un extrait récent du casier judiciaire ;

 

pour l’accompagnateur détenant un permis étranger enregistré au Luxembourg :

  • un extrait récent du casier judiciaire établi par le pays d’origine s’il réside au Luxembourg depuis moins de 5 ans ;
  • une photocopie de la pièce d’identité valide ;
  • une photocopie du permis de conduire ;
  • une attestation d’une police d’assurance valable pour la période d’apprentissage avec les noms de l’accompagnateur et du candidat.

L’accompagnateur :

  • être parents, alliés au 1er ou 2e degré ou proches du candidat ;
  • détenir son permis B depuis plus de 6 ans ;
  • ne pas avoir été condamné pour des infractions au Code de la route, ni avoir perdu son droit de conduire au cours des 5 dernières années ;
  • avoir assisté à au moins 2 leçons pratiques du candidat, enseignées par l’instructeur de l’auto-école.
A l’exception des parents jusqu’au 2e degré (parents, grands-parents, frères et sœurs), nul ne peut être en même temps accompagnateur de plus d’un candidat.

Obligations de l’accompagnateur

L’accompagnateur doit notamment :

  • pouvoir présenter l’attestation spéciale établie par l’assureur de la responsabilité civile “auto” ;
  • assumer un rôle pédagogique important. Il reconnait intuitivement certaines situations dangereuses que l’élève est encore incapable de déceler. La conscience du danger réel étant peu développée chez le candidat-conducteur, c’est cette lacune que le savoir-faire de l’accompagnateur est censé combler avant tout ;
  • faire un rapport écrit à l’attention de l’instructeur. La remise de ce rapport doit être consignée sur le certificat d’apprentissage.
De plus, l’accompagnateur est le seul responsable en cas d’accident survenu lors de la conduite accompagnée.

Sous certaines conditions, l’accompagnateur peut être remplacé.

 

Tout rendez-vous manqué sera facturé au tarif normal s’il n’a pas été annulé 24 heures à l’avance!